Dans l’esprit de Didier Prein, bien sûr, ces perspectives d’avenir connectées à la fin des animaux sauvages dans les cirques. Dans ce cœur de dresseur, de réelles inquiétudes quant à la poursuite de son métier, de sa passion. Cet épisode est l’occasion pour lui de s’exprimer, à travers une expérience vécue avec des représentants associatifs militant pour l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques.

ABONNEZ-VOUS POUR ACCÉDER À L’INTÉGRALITÉ DE CETTE VIDÉO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.